a
Un parking sécurisé et gratuit est à votre disposition durant le temps de la location
 

Comment poncer une carrosserie ?

restauration carrosserie

Le ponçage d’une carrosserie est une étape indispensable avant la peinture. Quand la carrosserie d’un véhicule a subi un dommage par suite d’accident, de rayure, ou de dégradation, les travaux de réparation débutent par le ponçage. On peut réaliser soi-même les travaux à condition de respecter les consignes et le processus de restauration.

Pourquoi poncer sa voiture ?

Tout d’abord, il s’agit d’une étape obligatoire pour rendre la carrosserie à son état initial ou à l’état neuf. En effet, les travaux de ponçage permettent l’obtention de surface lisse et parfaite avant la peinture. Ce processus est inévitable pour se débarrasser d’éventuels défauts. Ensuite, le ponçage permet d’éliminer les inégalités sur la surface. Vous aurez donc une voiture comme neuf avec cette méthode. Si la carrosserie est bosselée ou contient des creux, un redressement est requis au préalable et la mastication est probablement nécessaire avant le ponçage. Si c’est seulement la peinture qui est dégradée, le ponçage à l’eau est nécessaire avant de repeindre. Il permet tout simplement d’obtenir une surface parfaitement égale. C’est une technique employée parmi les amateurs d’automobile et de mécanique en général.

Quels sont les matériels et outils à utiliser pour poncer une carrosserie ?

Comme tout travail de bricolage, il est important de se protéger avant de commencer à travailler. Le port d’équipements de protection individuel est important pour éviter les accidents : gants, combinaison, lunette de protection, chaussures de protection. Il faut ensuite vérifier les matériels et outils nécessaires pour la réalisation des travaux :

  • Papiers abrasifs à grains fins
  • Papiers abrasifs à gros grains
  • Papiers abrasifs à grains moyens
  • Disques à poncer
  • Cale à poncer en mousse ou en PVC ou en liège.
  • Ponceuses électriques
  • Mastic
  • Apprêt
  • Film plastique
  • Scotch kraft
  • et les outils de bricolage élémentaires (pince, marteau, clé)

Quels sont les travaux préparatoires ?

La préparation des parties à poncer est la première phase à faire. Elle consiste à limiter le travail seulement sur la partie à poncer. Pour y parvenir, il est recommandé de masquer la partie non concernée. Un travail de redressement de la carrosserie peut être nécessaire. Ensuite, il faut procéder au nettoyage de la surface pour enlever les poussières et salissures. La seconde phase consiste à choisir le type de ponçage à appliquer. Il existe deux techniques distinctes : le ponçage manuel et le ponçage électrique. Ce dernier nécessite l’utilisation d’un équipement spécial pour poncer.

Quelles sont les différentes étapes à suivre pour poncer sa voiture ?

Il s’agit de ponçage proprement dit. Il existe quatre étapes essentielles à faire. Premièrement, il faut passer au dégrossissage aux feuilles abrasives, avec celles qui ont des gros grains. Il permet d’éliminer les peintures et les vernis de la carrosserie. Deuxièmement, il convient de mettre une simple couche d’apprêt pour faire apparaître les petits défauts. Avant de continuer, il faut laisser la carrosserie environ une vingtaine de minutes. Ensuite, on enchaîne le ponçage avec les papiers abrasifs à grains moyens et à grains fins. Cette étape permet de déceler et d’éliminer les petites imperfections. Il faut procéder de même avec les autres parties de la carrosserie qui ont besoin de poncer. Après ces séries de ponçage et de re-ponçage, la carrosserie est prête pour la peinture.

Qu’est-ce que le masticage ?

Le mastic est un produit synthétique crémeux ou pâte plastique qui est utilisé au garage dans la peinture d’un véhicule. Il s’acquiert en quincaillerie, ou dans un magasin de bricolage ou en grande surface. En peinture, le masticage est une méthode utilisée pour éliminer les creux et les égratignures qu’on peut voir sur les carrosseries. L’usage du mastic et de l’apprêt peut être sollicité si besoin est. Il ne faut pas abuser de l’emploi du mastic.